Cao Bang Vietnam

À la découverte de Cao Bang

Ecrit par Agence de voyage locale francophone sur mesure au Vietnam sur . Publié dans Nord du Vietnam

La ville poussiéreuse implantée à 300 m au –dessus du niveau de la mer, bénéficie d’un climat plaisant. Cao Bang Vietnam sert essentiellement de point de départ pour des excursions dans la campagne environnante, qui s’avère la plus belle région montagneuse du Nord-Est. Elle vaut la peine d’y consacrer quelques jours.

Dans la ville de Cao Bang Vietnam, le seul centre d’intérêt est le monument aux morts, érigé en haut d’une colline. Au sommet, vous découvriez de superbes vues.

Grotte de Pac Po

  • La grotte de Pac Po (Hang Pac Po) se situe à 3 km de la frontière chinoise. La grotte et ses environs revêtent un caractère sacré pour les révolutionnaires vietnamiens. Le 28 janvier 1941, après trente ans d’exile, Ho Chi Minh revint au Vietnam pour mener à bien la révolution, planifiée depuis longtemps.Pendant près de quatre ans, il vécut dans cette grotte, proche de la frontière chinoise. Cette cachette lui aurait permis une fuite rapide hors du pays au cas où les soldats français auraient tenté de l’arrêter.Ho Chi Minh baptisa le ruisseau qui coulait devant sa grotte ‘’le Lénine’’ et un mont voisin ‘’le pic Karl Marx’’. Il attendit ici la fin de la Seconde guerre mondiale tout en écrivant des poèmes. En dialecte thay, pac bo signifie ‘’roue à eau’’, en référence à une source voisine.

Chute de Ban Gioc

  • Chute de Ban Gioc. Ces chutes (Thac Ban Doc) sont les plus vastes, mais non les plus, du Vietnam. Sur une pente de 53 m, elles s’étendent su r 300 m de large. Leur débit varie considérablement suivant les saisons. S’étageant sur trois niveaux, elles figurent un escalier géant, particulièrement  impressionnant de mai à septembre. Ce magnifique spectacle mérite le détour.

Cao Bang Vietnam

Cao Bang Vietnam

  • Les chutes sont alimentées par le Quay Son, qui borde la frontière chinoise. Ces dernières années, les infrastructures touristiques se sont considérablement développées du côté chinois, alors que la rive vietnamienne reste pratiquement déserte. Les chutes se trouvent pourtant au Vietnam et nombre de Chinois se glissent de l’autre côté de la frontière pour mieux les voir. En effet, cette zone très peu surveillée ne comporte aucun poste- frontière. Malgré cela, il vous faut l’autorisation de la police pour visiter les chutes. Il est question de supprimer cette formalité ridicule mais, pour l’instant, elle est obligatoire. Les agences de voyages de Hanoi ou de Cao Bang peuvent vous obtenir ce permis, que vous retirez à Trung Khanh, à 27 km des chutes.

Grottes de Nguom Ngao

  • L’entrée principale des grottes s’ouvre à 2 km des chutes, tout près de la route de Cao Bang. En fait, deux entrées sont accessibles : l’habitude veut que l’on pénètre par l’une que l’on ressorte par l’aure. Les grottes, gigantesques, s’étendent sur 3 km et l’une des galerie atteint presque les chutes, où se situe une entrée ‘’secrète’’.
  • Vous aurez besoin des services d’un guide, facile à trouver. Ils sont payés une misère et n’acceptent pas les pourboires (ce qui risque de changer rapidement) leur offrir des cigarettes et partager avec eux votre repas.
  • Des lumières ont été fixées à l’intérieur-les générateurs sont mis en marche dès que des touristes se présentent. Le droit d’entrée (1$US) aide à payer le carburant et l’entretien du système d’éclairage. Par précaution, apportez une lampe de poche, pour sortir, vous suivrez le câble électrique.

>>>Voir aussi le voyage pas cher au Vietnam de l’agence de voyage locale au vietnam

Lac Thang Hen

  • Ce grand lac se visite toute l’année. Toutefois, pendant la saison des pluies- de mai à septembre – 36 lacs se forment, séparés par des roches tortueuses.
  • Le reste de l’année, tous ces lacs s’assèchent sauf le Thang Hen lui-même. Apparaît alors une vaste grotte que l’on peut explorer en radeau de bambou.
  • Thang Hen ne ne possède ni hôtel, ni restaurant, ni transport public. Il vous faudra une jeep ou une moto pour atteindre les lacs  – à moins que la rénovation de la route permettre aux voitures de tourisme de passer. Depuis Cao Bang, parcourez 20 km jusqu’au col de Ma Phuc. Un kilomètre plus loin, tournez à gauche au croisement et roulez encore sur 4 km. Les lacs sont assez proches de Cao Bang pour se visiter dans la journée.
  • Pour instant, aucun droit d’entrée n’est exigé mais cela risque de changer.

Autres  marchés montagnards

  • Dans la province de Cao Bang, les Vietnamiens d’origine (les Kinh) sont largement minoritaires. Le groupe ethnique le plus important est celui des Thay (40%), suivi des Nung (32%), des Hmong (8%), des Dzao (7%), des Kinh (5%) et des Lolo (1%).Toutefois, les mariages mixtes, l’éducation généralisée et les vêtements modernes effacent peu à peu les distinctions culturelle. Lors de notre visite, il paraissait indéniable que la majorité des Montagnards de Cao Bang ignoraient tout des pratiques du mode extérieur. Au marché, par exemple, nul de marchander : les vendeurs ne savent manifestement pas duper les clients et demandent les mêmes prix aux étrangers qu’aux locaux. Reste à savoir si cette naïveté résistera au tourisme de masse.
  • Les grands marchés montagnards de la province de Cao Bang se tiennent tous les cinq jours, selon le calendrier lunaire.

Marché Narang

Il compte parmi les plus marchés provinciaux. Les vendeurs et les clients appartiennent pour la plupart aux minorités montagnardes locales; dont les Nung; les Thay et les Hmong.

Pour plus d’information de voyage au Vietnam, veuillez consulter: voyage au Vietnam, voyage à cao bang, tour à cao bang, séjour à cao bang, Circuits touristiques à cao bang, guide Francophone à cao bang, choses à visiter à cao bang, Cao Bang Vietnam.

À la découverte de Cao Bang
5 (100%) 4 votes
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://agence-voyagevietnam.com/cao-bang-vietnam">
Twitter

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Agence de voyage locale francophone sur mesure au Vietnam

Agence de voyage locale francophone sur mesure au Vietnam PAS CHER, crée par guide francophone au Vietnam

Laissez votre commentaire (Only in french)